cliquez pour ajouter le site Runraid à vos favoris  English version (google)  Retour à l'accueil Ecrire à l'auteur du site Runraid : Michel Jourdan


 Marathon des Sables 

Galerie séduction charme Calendrier Aubade, Pirelli, Dieux du Stade
 Galerie séduction charme 



 Diagonale des Fous 


Nouveautés du site

Ecrire à l'auteur du site : Michel Jourdan





   --> cliquez ici pour voir mes photos prises lors de cette 20ème édition 2005 <--    


20ème Marathon des Sables : du 8 au 18 avril 2005

Les «frères du désert» toujours au-dessus du lot !

Après une édition 2002 marquée par des conditions atmosphériques inhabituelles (pluie et tempête de sable répétitive), les 677 candidats (dont 70 femmes) des 5 continents et de 29 nationalités différentes espèrent bénéficier de conditions météorologiques plus clémentes

le bivouac de cette 20ème édition 2005, photo darbaroud.com "Des Oasis de verdure où l’homme nomade s’est intégré à force de patience et de travail aux étendues sablonneuses façonnées par le vent, c’est une nature préservée et fragile qui s’offre aux concurrents ..." : c'est ainsi que Patrick Bauer, concepteur de cette grande Aventure humaine, présente la course (en autosuffisance alimentaire en 6 étapes allant de 22km jusqu’au 82km)

Traditionnellement la première journée est consacrée aux contrôles des sacs à dos des concurrents : vérification du matériel de survie obligatoire (fusée de détresse, bâtonnet lumineux, road book, pastilles de sel, couverture de survie + 2000 calories par jour), contrôle du certificat médical et de l'électrocardiogramme. Le poids des sacs à dos, allant de 5 kg à 15kg maxi, montre la grande diversité des ambitions des participants au Marathon des Sables : du sportif confirmé (les frères Ahansal, multiples vainqueurs) jusqu’au "simple marcheur".

  --> Consulter le classement complet 2005 (avec moteur de recherche)  


12 avril - la dernière ligne droite : triomphe des frères Ahansal - 6ème étape - TIZI N'IZELGUENE - Tazzarine soit 22 km

Parcours : 1 seul point de contrôle au km 9 - terrain «facile»; sable, cailloux, piste, palmeraie, route goudronnée, village de Tazzarine

La course : température de 45°C -

Classement Général : 1er AHANSAL Lahcen en - 2ème son frère Mohamad à xmn
- 3ème OULMYR Hassan à
- 4ème AIT AMAR Mustafa à
- 5ème GOZZANO Marco à
- 6ème OLMO Marco à
- 7ème PLANTIN Eric à

Abandons : total de xx abandons après 5 jours soit 635 concurrents ont pris le départ de cette avant-dernière étape

11 avril - l'étape marathon ... - 5ème étape - RICH BEL RAS - TIZI N'IZELGUENE soit 42 km avec temps limite de 12h

Parcours : 3 points de contrôle à 10km , 20km et 32,5km - température de 46,5° à 12h, 6% d’hygometrie (un record)

La course : au 1er point de contrôle (km 10) AHANSAL Mohamad passe en 42 minutes juste devant son frère Lahcen; leurs 3 compatriotes les suivent à 1 mn
au km 20, les deux frères passent en 1h 23mn; puis ils creusent l'écart sur leurs poursuivants et passent au 3° point de contrôle, posé dans une palmeraie au km 32,5, après 2 h 16 m de course, suivi de Lahcen à 1 mn et de OULMYR Hassan à 9 mn.

Classement de l'étape : comme hier, ... les frères Ahansal arrivent ensemble en 2h 54mn soit une moyenne de 14,5 km/h (!): ils devancent leurs compatriotes OULMYR Hassan de 13mn et ZAID Ahdessadek de 20mn; viennent ensuite l'Etiopien ASSEFA ANDETA Dawit et Marco OLMO.
belle performance des Français Eric Plantin (9°) et Benoît Laval (12°)

Chez les femmes, le suspens reste entier ! En effet après la victoire aujourd'hui de l'Américaine Ruth Marie Milliman en 4h37, 14 minutes devant Marielle Couder. Monica Schulz (Can) arrive la troisième en 4h56 et Magali Juvenal en 5h02. Au classement général féminin, l’écart entre les 2 Francaises est minime et l’Américaine est à moins d'1/4h avant l'étape finale ...

Classement Général : 1er AHANSAL Lahcen en 17H33 - 2ème son frère Mohamad à 3mn
- 3ème OULMYR Hassan à 1h 26mn
- 4ème AIT AMAR Mustafa à 2h 47mn
- 5ème GOZZANO Marco à 2h 53mn
- 6ème OLMO Marco à 3h 32mn
- 7ème PLANTIN Eric à 3h 46mn

Abandons : total de 23 abandons après 4 jours soit 638 concurrents ont pris le départ de cette avant-dernière étape

9-10 avril - l'étape vérité de 82 km ... - 4ème étape - Oued EL JDAID - RICH BEL RAS

Parcours : à noter que le parcours est le même qu'en 2001 - 6 points de contrôle à 10km , 21km, 32km, 45 km, 56km et 68km - Temps limite de 34 h - Mise en place d'un signal lumineux sur les 18 km précédant le point de contrôle n° 6, du km50 au km 68, pour permettre au concurrent de mieux se repérer dans la nuit : dunes, terrain accidenté, cailloux, oasis, village ...

La course : température de 37°C - départ de tous les concurrents à 9h sauf les 50 premiers du classement général et les 5 premières féminines qui partiront 3 heures plus tard ; cette méthode de départ décalé permet à tous les coureurs de parcourir le désert la nuit ...
bénéficiant d'une "avance" de 3 heures, honneur à des sportifs moins connus au passage du 1er point de contrôle; le Coréen Yung Dae passe en 1h et devance d'une minute le Français Fatmi Touffik et l'anglais Till Toby
Pour être plus précis, "C’est un participant de la première vague, l’autrichien Herbert Meneweger (D301) qui franchit la ligne après 9h 53m de course. Il était 69e au classement général de l’étape 3 et cette performance lui permet d’accéder à la 27e place. Il se fait une joie folle d’être devant les frères Ahansal, chose qui ne se fait pas si souvent que ça ! (extrait des compte-rendus du site officiel www.darbaroud.com.

Classement de l'étape : victoire finale, main dans la main, des ... frères Ahansal en 7h 33mn soit une moyenne de près de 11 km/h : ils devancent leurs compatriotes OULMYR Hassan de 26mn et AIT A�x䱰ń��stafa de 1h16mn; viennent ensuite les deux Marco, GOZZANO et OLMO à 1h23mn.
beau tir groupé des Français Eric Plantin (7°), Albert VALLEE (9°), Gérard RACINNE (12°) et Bernard GAUDIN (14°)

Classement Général : 1er AHANSAL Lahcen en 14H39'39" - 2ème son frère Mohamad à 3mn
- 3ème OULMYR Hassan à 1h 12mn
- 4ème AIT AMAR Mustafa à 2h 13mn
- 5ème GOZZANO Marco à 1h 19mn
- 6ème PLANTIN Eric à 3h
- 7ème OLMO Marco à 3h 1mn

Abandons : 648 coureurs ont pris le départ de cette étape non-stop soit un total de 13 abandons après 3 jours

8 avril - on prend les mêmes et on recommence ... - 3ème étape - Erg Znaigui – Oued El Jdaid soit une distance de 38km

Parcours : 3 points de contrôle à 10,5km , 22km et 33km - Encore une étape difficile avant la "terrible étape non-stop de demain de 82 km (!) : dunes, terrain accidenté, cailloux, oasis, village ...

La course : les 5 premiers (marocains) atteignent le premier point de contrôle en 47 mn tandis que la première femme arrive après 1h03 de course, l'Américaine Ruth Marie Milliman actuellement en tête du classement (qui déclare avec le sourire : « Je me sens bien, mais je vais plus doucement aujourd’hui en préparation pour demain » )
Les 3 premiers passent au 2ème point de contrôle en 1h45 : la fin de l'étape est marqué par une nouvelle difficulté, un fort vent de face, ce qui n'empêche pas les frères Ahansal de terminer au sprint (moyenne de près de 15 km/h !)
victoire de Mohamed en 2h 29mn, 2s devant Lahcen et 26mn (!) avant OULMYR Hassan, AIT AMAR Mustafa; ZAID Ahdessadek complète le quinté marocain à près d'une heure du vainqueur du jour.
Chez les femmes, doublé français avec la victoire de la Française Marielle en 4h30 devant JUVENAL Magali à 3mn.

Classement Général : après 3 étapes, les frères Ahansal devancent leurs poursuivants de 20 mn; à noter la belle 9° place du Français Benoît Laval

Abandons : 8 de plus aujourd'hui

11 avril - Une étape colossale, le mot n’est pas trop fort … - 2ème étape - KHERMOU/JEBEL El OTFAL - 37,5 km

Parcours : 3 points de contrôle km 9, 21 et 31,5 - 37 kilomètres parcourus à travers un relief accidenté, qui laissera sans aucun doute des traces dans les organismes.

La course : Dès le départ, Hassan Oulmyr (3) imprime un rythme d’enfer à la course. Accompagné de Mustapha Ait Amar, il creuse rapidement l’écart avec un peloton très étiré. Seuls les frères Ahansal s’accrochent. Gilles Diehl (281), quelques minutes derrière les premiers, parle de « vitesse de folie ». Mais cette folie a un prix. Hassan Oulmyr, quelques kilomètres avant le CP2 jette l’éponge, terrassé par la douleur. Les médecins parlent de fracture de fatigue…
La course perd alors un de ses animateurs les plus sympathiques. Les deux frères Ahansal arrivent donc seuls au CP3, et attaquent ensemble le plat de résistance de l’étape : une montagne sablonneuse de plus de 800 mètres, un mur de sable et de pierre ... En moyenne, une pente de 25% à escalader comme on peut. Lahcen Ahansal, qui n’a rien d’un débutant, raconte : "j’ai grimpé à quatre pattes ...j’ai mis les mains et les pieds j’ai même failli utiliser les dents… ". En arabe, on appelle ça une épreuve « qui vous lave de vos péchés ». Passés de l’autre côté de la montagne, les coureurs découvrent une descente encore plus compliquée que la montée.
Une pente caillouteuse, dure, où les chutes font mal. Gilles Diehl tombe et se relève, tout comme l’Italien Marco Olmo qui, à 56 ans, donne une véritable leçon de courage. Au pied de la descente, les coureurs s’engagent sur une série de petites dunes et franchissent enfin, très fatigués, la ligne d’arrivée.
Vainqueur de l’étape, Lahcen Ahansal avale des pleines poignées de pâtes crues sans le moindre état d’âme… Du côté féminin, c’est Simone Keyser, vainqueur de l’édition 2004, qui est entré en tête grâce à sa science de la gestion de course: « c’est un parcours qui était fait pour moi. J’aime les pentes, les terrains accidentés… Je m’y sens beaucoup mieux que sur le plat ». En seconde position, la française Virginie Thévenot continue d’étonner tout le monde pour sa première participation, à commencer par elle-même : « au départ, j’espérai être dans les 12 premières. »
La nuit ne sera pas de trop pour récupérer des fatigues de cette étape monumentale. Et la course ne fait que commencer…
Classement de l’étape
Hommes - 1 Lahcen Ahansal (1) 2h 55m - 2 Mohammed Ahansal (2) à 1mn - 3 Mustapha Ait Amar (4) à 18mn
Femmes - 1 Simone Keyser Diederich 4h 36mn - 2 Virginie Thevenot (190) à 8mn - 3 Chantal Langlace (269) à 35mn

9 Abandons

10 avril - 1ère étape - IRHS/KHERMOU - 29 km

Parcours : 2 CP à 11,7km et 19,5km - Température à 12h00 : 29,8 degrés – hygrométrie 19%

La course : Les coureurs ont eu la bonne surprise dès le matin de constater que le terrible vent de sable de la veille avait totalement disparu, laissant place à un beau ciel bleu et à une température finalement clémente dans la région. Autre bonne surprise, celle de découvrir au départ de l’étape le luxembourgeois Georges Schroeder (792) ,dont les bagages avaient été égarés lors de son transfert aérien et qui a pu se constituer un nouveau sac grâce à la solidarité des autres coureurs. Départ dans des conditions idéales, donc, pour une étape considérée par les athlètes comme un hors d’œuvre difficile : « c’était un peu raide pour un début. Raide mais très beau », résume le français Daniel Bossant (38). Les coureurs ont en effet découvert la première difficulté après à peine trois kilomètres de course : une côte raide suivie d’une passe étroite qui a rapidement causé des embouteillages en plein désert...
Le peloton, rapidement s’est étiré sur plusieurs kilomètres pour traverser Jbel Dlat El Atrous, littéralement la montagne de l’épaule de bouc. Au passage, les coureurs ont eu la joie de piétiner de nombreux stromatolithes, fossiles vieux de plusieurs milliards d’années, témoins du temps lointain où le Sahara était un océan.
A ce jeu là, les favoris se sont rapidement détachés dès le CP1 : les inépuisables frères Ahansal, bien sur, suivis par Hassan Oulmyr et Lhoucine Akhdar. Les quatre coureurs ont ouvert la piste pour le peloton, le guidant à travers une succession de petites dunes de sable difficiles et de côtes caillouteuses en direction d’un CP2 de toute beauté, situé en altitude et surplombant la dernière série de dunes avant l’arrivée.
En toute logique, on retrouve le même groupe en tête à l’arrivée de l’étape, sans Hassan Oulmyr, qui a perdu du temps à recoudre son sac sur le parcours. Au final, cette vingtième édition du MDS démarre en beauté, avec cette première étape riche en paysages, un premier contact avec le sable, et les reliefs, qu’on annonce en quantité sur le reste de l’épreuve. C’est clair, on est entré dans la course de plein pied…
Classement de l’étape
Hommes - 1. Mohamed Ahansal en 2h 03mn - 2 Lahcen Ahansal à 1mn - 3 Lhoucine Akhdar à 4mn
Femmes - 1. Virginie Thevenot en 3h09m - 2. Simone Keyser à 6mn - 3. Pierrette Lippert-Wies à 8mn

9 avril - les préparatifs

Pour sa vingtième édition, le Marathon des Sables accueille le plus gros peloton de son histoire : 777 coureurs au départ, dont 75 femmes. Une grande famille multiculturelle en provenance de 37 pays, qui rassemble autour de ses valeurs des personnalités aussi différentes qu’un biologiste suisse, un accordeur de piano chinois, un chaudronnier français ou psychologue anglais. Les coureurs, entre 19 et 70 ans, sont à la fois heureux de participer à une édition historique et angoissés à l’idée de devoir affronter une chaleur qu’on annonce intense et un parcours particulièrement riche en relief. Cette année, au menu : 255 kilomètres, en six étapes étalées sur sept jours, le tout en autosuffisance alimentaire.
Au cours de l’épreuve, les coureurs sont uniquement alimentés en eau (neuf litres par jour). Les contrôles techniques se sont déroulés sans problème particulier. Les concurrents ont reçu, pour la seconde année consécutive, une carte médicale qui répertorie l’ensemble des soins et des traitements administrés au cours de la course. La remise des dossards, la pesée des sacs (entre 6 et 15 kilos), le décompte des calories (minimum 2000 calories par jour) et la vérification du matériel obligatoire ont eu lieu dans la bonne humeur, les coureurs italiens ayant même poussé la chansonnette, comme à leur habitude.
Seule ombre au tableau, l’annonce faite à Haj Brahim El Joual, un des vétérans de la course et recordman absolu des participations avec 18 éditions - que son état de santé lui interdirait de participer au départ de demain. Il accompagnera toutefois les coureurs pour les premiers kilomètres, une façon de rendre hommage à un personnage les plus attachants du peloton. Dès demain, les choses sérieuses commencent avec une étape d’ouverture plus longue qu’à l’accoutumée (29 kilomètres), ou les favoris comptent bien se tester les uns les autres dès les premiers kilomètres. L’aventure commence, et elle promet d’être belle...

  Lire les communiqués de presse complets sur le site officiel  


La 21° édition du Marathon des Sables se déroulera du 7 au 17 avril 2006
Haut de la page
Reco du site runraid.free.fr- Envoi mail
Si vous avez aimé ce site, vous 
pouvez le recommander à vos amis.
Il suffit de cliquer sur ce logo et de remplir les zones indiquées ...
               Merci.

Google
Web
Site runraid


Inscrivez-vous à la
lettre d'information

Pour rester au courant
de l'évolution du site

La météo de ce
les prévisions de
Météo France la carte des températures de ce jour sur ile de la Réunion
Bulletin météo complet
Carte cyclonique


de nombreuses photos téléchargeables 
pour vos fonds écran (Ile de la Réunion, 
Ile Maurice, Sri Lanka, sea, sun and sand...
 Fonds écran 

ReferencementCe site est listé dans la catégorie Sport : Sports extrêmes Dictionnaire
| Accueil | La Réunion  Vue du ciel | Météo | Cyclones | Volcan | Cirques de Mafate , Cilaos , Salazie | Photos Randonnées | Randonnées Réunion: Randos Espiègle , Courses montagne | Diagonale des Fous |  Marathon des Sables | Voyages Les stats du site | Fonds écran | Plan du site | Blog de runraid | Galerie photos Sport Réunion |